solides en suspension


Implantation de Microfiltration
pour la filtration des solides en suspension

Tandis que les systèmes traditionnels de filtration à cartouche “through flow” ne peuvent pas être utilisés à cause de :

  • dimension particulièrement petite des particules (inférieure au micron)
  • nécessité de changer fréquemment les cartouches

Il est possible d’utiliser des membranes de microfiltration qui exploitent le principe de la filtration tangentielle.

Généralement la filtration traditionnelle se définit ainsi : un liquide traverse perpendiculairement un élément filtrant pour donner le filtrat. Une fois que ce filtre est encrassé il faut procéder à son lavage ou à sa substitution.

Avec la filtration tangentielle, le liquide à filtrer est séparé, par une membrane semi-perméable, en deux flux, le perméat et le concentrât

  • Le perméat est la fraction qui passe à travers la membrane.
  • Le concentrât est la fraction qui, saturée de solution ou de solide en suspension, ne passe pas à travers la membrane.

Le liquide s’écoule à l’intérieur de la membrane à une vitesse très élevée, parallèlement à la superficie de cette membrane, la maintenant ainsi continuellement propre.

Une autre application typique est la séparation de cuivre métallique d’autres matériaux inertes (ponce, carbure de silicium ...), avec des dimensions de particules inférieures à 0,2 microns.

Le système exploite un stade de pré sédimentation, un stade de séparation centrifuge par cyclone et un stade de microfiltration avec une membrane céramique pour une grande résistance à l’abrasion et à l’inertie chimique.

Le perméat limpide peut être réutilisé ou évacué.


Copyright 2005-2017 - Tecn.A. - Website design by Roberto Delpiano