procédé à sulfure


Implantation d'épuration physico-chimique avec le procédé à sulfure

En présence de complexant forts dans les rejets à épurer la précipitation avec les hydroxydes peut s’avérer insuffisante.

En ce cas le procédé à sulfure devient nécessaire.

Le procédé de sulfuration utilise la réaction entre les métaux polluants contenus dans les eaux usées et les ions de sulfure, le sulfure de sodium libérant les ions de sulfure pour la réaction.

Il en résulte une réaction à double échange avec une formation de sulfure métallique (produit de solubilité Kps=8.5x10-45)

Ce très faible produit de solubilité fait que la concentration de résidu de métal est extrêmement basse, même en présence de complexant fort.

Le fer, introduit en tant qu’électrolyte, participe à la réaction avec la formation d’un composé intermédiaire, moins stable que le métal polluant, et contribue à la formation de boue sous forme d’hydroxyde ferrique (produit de solubilité Kps=1.1x10-36).

Si nécessaire il est possible de réduire la concentration des substances organiques et des tensioactifs par le dosage de charbon actif en poudre dans la solution de lait de chaux.

 

 

Copyright 2005-2017 - Tecn.A. - Website design by Roberto Delpiano